KISS : Un collectionneur découvre la musique du groupe et revend tous ses produits dérivés.

Kiss-LogoGavin Fisher, un habitant de Boston (New Jersey), se souviendra longtemps du 14 janvier 2020. A l’occasion d’un repas de famille, il montre à son neveu Justin, âgé de 17 ans, la pièce dans laquelle il accumule avec fierté depuis plus de trente ans des centaines de produits dérivés du groupe KISS, de la brosse à dent aux comics en passant par les sous-bocks, les costumes et autres autos miniatures. Justin, admiratif, lance d’un air goguenard cette question à son oncle : « Et toi Tonton, c’est quoi ton album favori ? Moi c’est Creatures Of The Night ! ».

Interdit, Gavin se fait répéter la question à laquelle il semble ne rien comprendre. Ce que son neveu lui explique alors dépasse l’entendement pour le collectionneur : Kiss serait en effet un groupe de hard rock formé en 1973, ayant sorti de nombreux albums studio et live. L’homme accuse le coup et tombe de haut. Il se rue sur Spotify et choisit au hasard l’album Monster, dernier disque des quatre musiciens costumés. Le sol se dérobe alors sous ses pieds. Il hurle à plein poumons : « Mais qu’est-ce que c’est que cette merde ? ». Le neveu, paniqué, essaye de changer de disque à la hâte pour apaiser les esprits. Hélas, dans la précipitation, il sélectionne l’album solo du batteur Peter Criss et fait ainsi pire que mieux.

Fisher entre dans une colère folle, se saisit de la mallette à outils à l’effigie du groupe qu’il a à portée de main et fracasse son laptop avec le marteau Paul Stanley.

Le soir même, il revend sa collection de gadgets estampillés Kiss sur un site marchand bien connu et en tire au bout d’un mois la coquette somme de 182000 dollars. « Je me suis bien fait avoir » a-t-il déclaré à nos collègues du Boston Tribune « mais je reste collectionneur dans l’âme. Je vais réinvestir la somme récupérée dans des gadgets à l’image de Jon Bon Jovi. Comme moi il est du New Jersey, et puis je suis avant tout un fan de cinéma. »

Twitter
Visit Us
Follow Me
Nous suivre par mail
RSS

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *