La pochette du « Master Of Disguise » de SAVAGE GRACE retirée pour être recontextualisée

Le retrait du long métrage américain Autant En Emporte Le Vent n’aura pas tardé à trouver un écho dans le domaine du monde musical, et plus particulièrement celui du rock dur qui nous passionne tous.

Ainsi, des communautés LGBTQ+ ont souhaité que la pochette de l’album Master Of Disguise, du groupe SAVAGE GRACE, paru en 1985, soit retirée puis recontextualisée, celle-ci ne présentant que deux personnes « très clairement cisgenres, avec une figure typique du patriarcat qui a le privilège de porter des vêtements et d’être au premier plan ».

Diverses associations de défense des gens de couleur ont embrayé en reprochant le fait que les deux personnes présentées soient ouvertement blanches.

Les associations de défense des forces de l’ordre jugent quant à elles que le policier est présenté de façon « négligée, avec un bouton de sa chemise ouvert et le casque détaché, qui donne encore une fois l’idée que tous les flics seraient des branleurs ».

Enfin, une association de lutte contre le sexisme s’offusque du symbole clairement phallique de la moto, « comme s’il fallait toujours rappeler que les mecs ont deux grosses sacoches ! », critique qui a permis au groupe 24 milliards de consommateurs de réclamer l’effacement de la marque de ladite moto, qui pousse au consumérisme.

L’avocat du groupe, maître Stalion a avancé plusieurs arguments afin de sauver l’oeuvre d’art : « Tout d’abord, le policier a quand même l’air très gay, il porte une moustache ! Et puis, c’est bien la femme qui bricole la moto, non ? »
Sorti sous les huées, il n’a pas pu achever sa déclaration.

Prochaine cible des censeurs : le White Album de BEATLES, jugé profondément ségrégationniste.

Twitter
Visit Us
Follow Me
Nous suivre par mail
RSS

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *